21 avr. 2019

Que faire contre l'eczéma ? Quelques astuces testées et approuvées !

produits de parapharmacie contre l'eczéma
Ne te gratte pas! Si vous aussi vous avez de l'eczéma, vous avez forcément déjà entendu cette phrase, bienveillante mais si agaçante. Depuis aussi longtemps que je m'en souvienne, j'ai eu de l'eczéma. Je le positionne donc un peu comme un ennemi numéro un, alors que ce n'est pas forcément la bonne attitude à avoir. Dans cet article en trois parties, j'essaierai de partager avec vous, en m'appuyant sur mon expérience, des manières de comprendre cette maladie de peau assez contraignante.



Pour commencer, je tiens à dire que, bien sûr, cet article ne remplace pas à une consultation chez votre médecin ou dermatologue, et que mes astuces et conseils ne sont pas infaillibles. Etant l'une des maladies de peau les plus fréquentes, j'essaie seulement de mettre à disposition ce que j'ai pu apprendre et récolter au fil des années grâce à des professionnels surtout. 

COMPRENDRE

Le début des plaques

Pour moi, tout a commencé il y a quelques années. Certes, comme je l'ai dit, j'ai toujours eu de l'eczéma, mais il était localisé: dans les plis des bras et des jambes surtout, parfois sous les yeux en hiver. C'était gérable et loin d'être invivable. Il suffisait de traiter le problème avec un peu de crème et cela s'arrangeait assez vite. Puis une année, tout s'est accéléré. Les plaques se sont étendues si vite que je n'ai pas trop compris ce qui se passait, et surtout, je ne savais pas trop quelle attitude adopter face à l'ampleur des dégâts.


Un eczéma géant

Petit à petit, ma peau est devenue eczéma: ce n'étaient plus des plaques mais tout mon corps qui en était recouvert. Difficile de comprendre comment de simples démangeaisons peuvent se transformer en quelque chose d'aussi virulent. Une attitude passive et une mauvaise connaissance des choses à faire et à ne pas faire ont été en grande partie responsables de la dégradation de la situation. Bien sûr, la source du problème était tout autre... D'abord, beaucoup trop de choses négatives en tête, puis, des allergies qui n'arrangeaient rien. 

Ma peau s’épaississait, suintait, brûlait, saignait, bref, ce n'était plus une simple maladie de peau qu'on laisse de côté. J'ai eu du mal à vivre avec parce que c'était des démangeaisons et des douleurs constantes et que n'importe quel contact m'était insupportable lors des pires crises. C'est là que tu commences à te dire qu'il faut faire quelque chose parce que ce n'est plus possible. Et localiser la raison des crises, c'est une grande partie du travail pour la suite.


bouchon de produit de parapharmacie


S'EN DÉBARRASSER

Les manières de s'en débarrasser sont tellement variées que je pense pouvoir dire qu'elles ne marcheront pas sur tout le monde. Régime alimentaire, stress, allergies... ou tout ça combiné. Les raisons restent parfois un peu floues. Pour preuve, j'ai souvent consulté des docteurs qui m'ont affirmé qu'on ne pouvait rien faire, qu'il fallait laisser passer le temps... Un peu difficile pour une maladie qui est en lien étroit avec le mental (en tout cas pour moi). Le tout est de localiser la principale cause pour ces plaques, avec l'aide de professionnels si possible, mais aussi en repérant soi-même les situations de cause à effet. 


Localiser la cause des crises

Si à chaque fois que je m'énerve, mes plaques s'énervent aussi, ou si dès que je bois ceci, mange cela, ou est en contact avec telle chose, mon eczéma réapparaît ou empire, il faut commencer à se poser des questions. C'est certes, un "travail" qui prend du temps et nécessite une certaine réflexion, mais cela en vaut la peine. Peu importe le rapport que vous pensez soupçonner, je vous conseille de tenir un carnet où vous reporteriez tout ce qui vous semble suspect, et peut se trouver en lien avec vos crises. Le but n'étant pas de faire son propre diagnostic (au risque de me répéter), il faut bien sûr faire tout ça après avoir consulter un allergologue, un dermatologue, etc... 


Ma solution miracle

Au cours de cette année, j'ai cherché beaucoup de solutions, parfois efficaces, parfois moins, mais en général pas durables et pas assez fortes face à la réalité des choses.  C'est en faisait une cure thermale à la station thermale d'Avène (photo en dessous) que j'ai vraiment réussi à m'en débarrasser presque dans son intégralité. Ma peau a été très sensible à cette eau et s'est améliorée à vue d’œil en quelques jours seulement grâce aux différents soins proposés. Ça a un peu été ma solution miracle, alors que je n'y croyais plus trop, après tous les efforts entrepris pour essayer de résoudre le problème. 


cure thermale avène vue dehors

UNE ROUTINE PLUS SAINE

C'est lors de cette même cure que j'ai appris à adopter une toute nouvelle routine, ce qui a sans doute beaucoup aidé dans l'amélioration de l'état de ma peau. De précieux conseils - dont va en suivre une liste non exhaustive - m'ont été révélés et j'ai pu corriger beaucoup de mauvaises habitudes qui n’arrangeaient rien.  Bien sûr, ça peut paraître difficile de s'en tenir à tout cela, mais on peut piocher quelques bonnes résolutions par ci par là  pour aider sa peau à aller mieux.


Les produits 

En premier lieu, l'une des choses les plus importantes, qui peut paraître évidente mais qui ne l'est pas toujours, c'est d'hydrater et de nourrir sa peau en toutes circonstances. Matin et soir si possible et avec une crème qui vous convient bien. Après la douche, il paraît que c'est encore mieux de l'appliquer sur peau encore mouillée. D'ailleurs, par rapport à la douche, il faut adapter la température de l'eau pour que ce ne soit pas trop agressif pour la peau et éviter de prendre des bains trop fréquents, trop chauds et trop longs. Quant aux produits, bien les choisir et si possible éviter les gels douches et savons trop agressifs.


paresseux se grattant
Quand tu ne peux pas t'empêcher de te gratter 

Les démangeaisons

Par rapport au grattage, un élément clé de la guérison consiste à trouver une alternative, puisque moins on touche à ses plaques, mieux elles se portent. Outre le fait qu'il vaut mieux avoir des ongles courts, juste au cas ou, il faut faire attention à ne pas se gratter plus par habitude, que parce que ça démange. Enfin,  on peut occuper ses mains d'une autre manière, avec une boule anti-stress par exemple lorsque la tentation de gratter est trop forte.


Relax !

Petite parenthèse pour finir, pour celles et ceux qui trouvent des causes émotionnelles à leur eczéma... Ce qui a bien marché pour moi et que je vous conseille, si vous arrivez à évacuer grâce à des activités un peu différentes, c'est le coloriage anti-stress mais aussi l'écriture ou encore la relaxation. Bref, à vous de trouver quelque chose qui convient à votre profil et à vos préférences !

J'espère vraiment que cet article pourra vous aider à améliorer l'état de votre peau, n'hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez d'autres astuces qui fonctionnent sur vous !

Si vous souhaitez plus d'astuces et de conseils, n'hésitez pas à checker ma vidéo sur le sujet !




Follow my blog with Bloglovin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire